Comment choisir son objet de concentration pour méditer

Sommaire

5 règles en or pour bien choisir son objet de concentration et progresser en méditation

 Méditer c’est améliorer la concentration pour s’approcher de l’arrêt des pensées.
 
Pour progresser dans votre entraînement de concentration, l’idéal est de choisir un objet simple et de vous concentrer dessus tous les jours pendant quelques minutes. Ces 5 règles ont pour but de développer une attention, stimuler la concentration, de rester concentré et attentif.

Quel est l'objet idéal pour favoriser la concentration et entraîner quotidiennement la méditation ?

1ère règle : choisissez un objet de concentration simple

Le premier conseil pour mieux se concentrer est de choisir un objet simple, qui varie le moins possible. En effet cela va permettre de l’imaginer et se focaliser plus facilement, et ainsi de s’exercer et fixer son attention à n’importe quel moment de la journée et peu importe les conditions.  Il nous suffit de fermer les yeux et d’imaginer le son ou l’image que l’on a choisi puis de maintenir notre attention focalisée sur cet objet pendant quelques minutes.

De plus, une des grandes difficultés de la méditation pour un débutant est de percevoir ses propres dispersions. En effet, on peut croire que l’on est bien concentré simplement parce qu’on ne se rend pas compte que nos pensées divaguent. On peut par exemple être dans un train et se laisser bercer par le bruit des rails, le temps passe vite et on pense être concentré mais en réalité, notre niveau de présence est très faible. Ce que l’on souhaite dans la méditation c’est un état de concentration plus fort, plus de présence, plus de lucidité. Savoir se concentrer, passe tout d’abord par percevoir quand nos pensées se dispersent.  Une fois que l’on perçoit qu’elles se dispersent, il nous reste à les ramener gentiment vers l’objet de concentration.
 
En comprenant que l’exercice de méditation consiste à chercher à améliorer son attention sur un objet et donc aussi à ramener ses pensées dès qu’elles divaguent, il est plus simple de comprendre pourquoi l’objet lui même de concentration doit être le plus simple possible. On va ainsi apprendre à l’imaginer mais surtout apprendre à voir clairement lorsque notre attention se situe sur l’objet ou en dehors de l’objet.
 
Nous avons donc la première règle : choisir un objet simple comme par exemple un cercle, un triangle, un coucher de soleil ou encore la lune. 

2ème règle : choisissez un objet de concentration qui ne varie pas

Pour les mêmes raisons que nous choisissons un objet simple, il est intéressant que l’objet varie le moins possible pour améliorer sa concentration. Pour une image, nous choisirons de préférence une image statique ou éventuellement à un niveau légèrement plus avancé une image qui brille de façon répétée ou mouvement répétitif. Pour les débutants, allez vers le plus de simplicité et vous ne pourrez pas vous tromper. Quant aux sons, privilégiez les sons répétés, comme celui du tic tac d’une montre ou d’un métronome, ou bien les sons continus, comme celui d’un appareil électronique, d’une ventilation, d’une note en continue. Tout son constant, soit parce qu’il se répète soit par qu’il est continu, devrait faire l’affaire. 

Quelles types d'images et sonorités sont recommandées pour facilité la méditation ?

3ème règle : Etre plus concentrer en privilégiant les images et les sons

En réalité, toute perception sensorielle (image, son, toucher, odeur, goût) peut en théorie servir d’objet de concentration pour maintenir son attention. On pourrait même imaginer prendre des concepts (comme la liberté ou la vérité) comme objet de méditation ou bien encore des émotions (comme la joie, la tristesse ou encore la colère). Tout ce sur quoi notre attention peut se poser est potentiellement un objet de méditation.
 
Toutefois, et toujours dans le but de rendre l’exercice plus aisé et de permettre de se concentrer, il est fortement recommandé de choisir une image ou un son car ce sont pour nous les deux types d’objets les plus concrets. Si vous me dites, “concentre toi une minute sur un cercle” j’ai tout de suite compris l’exercice. A contrario, si vous me dites, “concentre toi une minute sur la liberté puis dis moi si tu étais vraiment concentré” cela paraît tout de suite beaucoup plus abstrait.
 
En somme, allons à la simplicité pour obtenir les meilleurs résultats. 

4ème règle : Choisissez un objet qui vous plait

Une fois que vous aurez testé plusieurs sons et images durant vos premières semaines d’entraînement, nous vous recommandons ensuite de choisir celui qui fonctionne le mieux pour vous. C’est-à-dire, celui qui vous permettra de maintenir l’attention le plus facilement.
Pour certaines personnes, les sons permettent de méditer plus facilement, pour d’autres ce sont les images. Cela dépend principalement de si vous êtes plutôt visuel ou plutôt auditif.
 
Une fois que vous avez perçu que ce sont soit les sons, soit les images qui marchent pour vous, vous pouvez encore tester une grande diversité d’objet dans l’une des deux catégories. Pour certaines personnes, les stimulus visuels comme auditifs fonctionnent de façon assez similaire. Dans ce cas, on peut choisir l’un ou l’autre de façon équivalente.
 
Après cette phase de test, il ne vous reste plus qu’à choisir un objet. Celui que vous avez le plus aimé, qui a produit de meilleurs résultats en termes de concentration. Attention, il ne s’agit pas de choisir un objet qui suscite trop d’émotions chez vous. Car les émotions générées pourrait être source de dispersion. Choisissez donc un objet qui vous plait mais sans qu’il ait une connotation trop personnelle. 

5ème règle : Améliorer vos capacités de concentration en gardant toujours le même objet

Si vous hésitez entre plusieurs objets ne vous préoccupez pas trop, choisissez en u un au hasard. En réalité, l’objet de méditation doit vous faciliter la tâche mais il n’a que peu d’importance en lui-même. En effet, ce qui nous intéresse n’est pas l’objet mais le niveau de concentration que l’on parvient à atteindre.
 
Et surtout, une fois que vous avez choisi cet objet, résistez corps et âme à la tentation de changer d’objet. Après quelques semaines d’entraînements quotidien, ou peut-être quelques mois, il est courant de commencer à se lasser de son objet et de penser qu’on obtiendrait peut-être de meilleurs résultats avec un autre objet. Que nenni, c’est justement là qui faut insister et continuer ses efforts.
 
L’exercice de méditation consiste justement à maintenir les pensées sur un même objet, toujours le même, jusqu’à ce que les pensées se stabilisent (voire s’arrête si on atteint l’état de méditation). Le fait de se lasser de son objet de méditation est donc plutôt le signe que vos pensées sont moins dispersées et qu’elles réclament de la nouveauté. Ne cédez pas aux caprices de vos pensées. Il faut maintenir sa capacité de concentration et focaliser son attention encore, et encore, et encore, et encore. Et ce, pendant des mois et si possible des années. 

C’est le meilleure chemin pour s’approcher de l’état d’expansion de la conscience visée appelé méditation.

OFFRE SPÉCIALE DÉCOUVERTE

14 jours offerts
Cours Présentiel ou Online

Contidions d'utilisation

CONDITIONS D'UTILISATION

Je comprends et accepte la procédure d’admission de cette entreprise à laquelle je postule. Je sais que ma demande d’inscription sera soumise à l’approbation du directeur et j’accepte de respecter toute décision prise. Je comprends que pour participer aux activités de DeRose Meditation, je dois être en bonne santé physique et mentale. Je ne dois pas avoir d’incapacité, de déficience, de blessure ou de maladie m’empêchant de faire de l’exercice (actif ou passif) ou qui entraînerait un risque de blessure ou des problèmes de santé suite à la participation aux activités de quelque manière que ce soit.

Je comprends et déclare également que je ne porte aucun problème psychologique, psychiatrique ou neurologique. Il est de ma responsabilité d’informer le directeur de DeRose Meditation de tout changement dans mon état de santé, même temporaire. En participant à toute activité de DeRose Meditation, j’exonère automatiquement de responsabilité cette entité, ses instructeurs, son directeur et en particulier le professeur DeRose, qui n’a aucune affiliation administrative, financière ou autre avec cette entité. Je suis conscient que cette entité est un centre culturel, pas une salle de sport, et ne travaille donc pas avec l’éducation physique ou les activités sportives.

Je comprends et accepte la procédure d’admission de cette entreprise à laquelle je postule. Je sais que ma demande d’inscription sera soumise à l’approbation du directeur et j’accepte de respecter toute décision prise. Je comprends que pour participer aux activités de DeRose Meditation, je dois être en bonne santé physique et mentale. Je ne dois pas avoir d’incapacité, de déficience, de blessure ou de maladie m’empêchant de faire de l’exercice (actif ou passif) ou qui entraînerait un risque de blessure ou des problèmes de santé suite à la participation aux activités de quelque manière que ce soit.

Je comprends et déclare également que je ne porte aucun problème psychologique, psychiatrique ou neurologique. Il est de ma responsabilité d’informer le directeur de DeRose Meditation de tout changement dans mon état de santé, même temporaire. En participant à toute activité de DeRose Meditation, j’exonère automatiquement de responsabilité cette entité, ses instructeurs, son directeur et en particulier le professeur DeRose, qui n’a aucune affiliation administrative, financière ou autre avec cette entité. Je suis conscient que cette entité est un centre culturel, pas une salle de sport, et ne travaille donc pas avec l’éducation physique ou les activités sportives.

Whatsapp
Besoin d'aide ?
Salut moi c'est Jonathan ! :)
Est-ce que je peux t'aider ?