Les meilleurs exercices de respiration pour méditer

Sommaire

Les exercices de respiration constituent l'une des meilleures techniques pour se préparer à la méditation. Et nous verrons aussi que la respiration peut être utilisée comme objet de méditation.

TRAVAILLER SA RESPIRATION PERMET DE RENDRE LES EMOTIONS PLUS STABLE ET AINSI DE SE PREPARER A MEDITER

Méditer c’est avant tout être plus concentré, plus présent.
Et il existe un lien très profond entre la stabilité mentale (concentration) et la stabilité émotionnelle.
 
En d’autres termes, il est très difficile de se concentrer, et donc d’atteindre la méditation, si vous êtes sous le coup des émotions.
Vous avez sans doute déjà essayé de travaillé alors qu’un autre sujet vous préoccupais ou vous agaçait, les pensées reviennent sans cesse vers ce qui nous préoccupe.
 
Pendant l’exercice de méditation, on cherche à se concentrer. Nos pensées ont une grande tendance à se disperser. La méditation consiste à s’entraîner pour se disperser de moins en moins et relâcher le système nerveux. En étant attentif on va percevoir que l’on se disperse très souvent en pensant à des sujets qui nous préoccupent (à cause du stress mais aussi sur des sujet qui nous mobilisent).
 
Dès lors, il est essentiel d’apprendre à gérer ses émotions, les rendre plus stables, plus tranquilles, pour mieux méditer.

QUELLES SONT LES MEILLEURS TECHNQIUES DE RESPIRATION AVANT DE S'ENTRAINER A LA MEDITATION ?

  1. La respiration doit être profonde
1ère option la respiration abdominale : à l’inspiration le ventre sort et à l’expiration le ventre rentre.
2ème option : la respiration complète : en commençant comme la respiration abdominale puis en mobilisant la partie médiane et haut du torse.
 
  1. La respiration doit être nasale
Pour se préparer à une méditation profonde, la respiration se fait par et le nez et de façon  silencieuse.
Prendre de grandes respirations par le nez permet notamment de contrôler le flux d’air entrant et sortant. On peut ainsi atteindre des niveaux de concentration plus élevé. Les narines servent également de filtre pour l’air avant de rejoindre les poumons.
 
  1. La respiration doit être rythmée
Les débutants peuvent tout d’abord commencer par apprendre à maitriser la respiration abdominal puis chercher à respirer avec le plus d’amplitude possible.
Avec un peu d’entraînement vous pourrez ensuite rajouter des rétentions avec et sans air, puis un rythme respiratoire.
Vous pouvez commencer par faire l’exercice de respiration suivant : Inspiré en comptant 5 secondes, bloquer sa respiration en 5 secondes puis expirer en 5 secondes.
 
Le rythme de la respiration étant stable, elle vous conduira naturellement dans un état émotionnelle plus stable et ainsi dans les conditions idéale pour débuter votre exercice de méditation.

PUIS-JE MEDITER SUR LA RESPIRATION ?

Pendant l’exercice de méditation lui-même (c’est-à-dire un exercice de concentration sur un unique objet, généralement une image ou un son) la respiration est libre. L’idéal est d’avoir une respiration profonde mais surtout de vous concentrer pleinement et ne pas penser à la respiration.
 
Il est aussi possible d’utiliser la respiration comme objet de concentration.
Il s’agit d’ailleurs d’un exercice classique et traditionnel de méditation.
 
Voici les techniques de méditations les plus courantes sur le mouvement de la respiration :
  • Méditer sur le mouvement de la respiration. (Se concentrer sur le mouvement du diaphragme et des muscles mobilisés en réalisant des inspirations et des expirations profondes).
  • Méditer sur le chemin de l’air (qui passe par les voix respiratoires jusqu’aux poumons puis suit le chemin inverse).
  • Méditer sur le son interne de la respiration.
  • Méditer sur la respiration en prononçant mentalement le son SO à l’inspiration et HAM à l’expiration. Ces sons doivent être vocalisés mentalement de façon longue, accompagnement le son interne de la respiration, il s’agit en effet de son très proches du son généré par l’air en contact avec nos voix respiratoires).
  • Méditer sur la respiration en prononçant mentalement le son HAM à l’inspiration et SO à l’expiration. Il s’agit simplement d’une autre variante de l’exercice précédant).
Les exercices de concentration sur la respiration sont intéressants car ils procurent des sensations agréables. Prendre conscience de la respiration aide à stabiliser les émotions et les pensées.
Toutefois, s’il faut choisir un objet de concentration à utiliser de façon quotidienne. Nous préférons recommander un son ou une image car il est plus facile de savoir si l’on est bien concentré avec un objet simple. En d’autres termes la bonne respiration constitue un excellent objet de méditation mais il n’est pas si facile de savoir si on progresse, car l’acte respiratoire est complexe et il déclenche de nombreuses sensations.
 
Il est d’ailleurs important de noter que l’entrainement de la méditation n’est pas une recherche de sensations. La méditation déclenche des sensations agréables. Notamment lorsque l’on est très concentrer mais une recherche uniquement de sensation risque davantage de nous disperser plutôt que de nous faire progresser. 
Le but de la méditation étant la stabilité, cherchez à prendre du plaisir en méditant mais évitez la recherche de sensation pour les sensations.

CONCLUSION

La méditation consiste à arrêter les pensées par une concentration profonde. Or lorsque nous sommes stressés ou sous le coup d’une émotion forte il est très difficile de de concentrer.  La stabilité des émotions constituent ainsi une étape, une base préalable, indispensable pour atteindre l’état de méditation.
Il est donc très intéressant d’associer exercice de respiration à la méditation. Apprendre à bien respirer donne une excellente base pour approfondir  la médiation.

OFFRE SPÉCIALE DÉCOUVERTE

14 jours offerts
Cours Présentiel ou Online

Contidions d'utilisation

CONDITIONS D'UTILISATION

Je comprends et accepte la procédure d’admission de cette entreprise à laquelle je postule. Je sais que ma demande d’inscription sera soumise à l’approbation du directeur et j’accepte de respecter toute décision prise. Je comprends que pour participer aux activités de DeRose Meditation, je dois être en bonne santé physique et mentale. Je ne dois pas avoir d’incapacité, de déficience, de blessure ou de maladie m’empêchant de faire de l’exercice (actif ou passif) ou qui entraînerait un risque de blessure ou des problèmes de santé suite à la participation aux activités de quelque manière que ce soit.

Je comprends et déclare également que je ne porte aucun problème psychologique, psychiatrique ou neurologique. Il est de ma responsabilité d’informer le directeur de DeRose Meditation de tout changement dans mon état de santé, même temporaire. En participant à toute activité de DeRose Meditation, j’exonère automatiquement de responsabilité cette entité, ses instructeurs, son directeur et en particulier le professeur DeRose, qui n’a aucune affiliation administrative, financière ou autre avec cette entité. Je suis conscient que cette entité est un centre culturel, pas une salle de sport, et ne travaille donc pas avec l’éducation physique ou les activités sportives.

Je comprends et accepte la procédure d’admission de cette entreprise à laquelle je postule. Je sais que ma demande d’inscription sera soumise à l’approbation du directeur et j’accepte de respecter toute décision prise. Je comprends que pour participer aux activités de DeRose Meditation, je dois être en bonne santé physique et mentale. Je ne dois pas avoir d’incapacité, de déficience, de blessure ou de maladie m’empêchant de faire de l’exercice (actif ou passif) ou qui entraînerait un risque de blessure ou des problèmes de santé suite à la participation aux activités de quelque manière que ce soit.

Je comprends et déclare également que je ne porte aucun problème psychologique, psychiatrique ou neurologique. Il est de ma responsabilité d’informer le directeur de DeRose Meditation de tout changement dans mon état de santé, même temporaire. En participant à toute activité de DeRose Meditation, j’exonère automatiquement de responsabilité cette entité, ses instructeurs, son directeur et en particulier le professeur DeRose, qui n’a aucune affiliation administrative, financière ou autre avec cette entité. Je suis conscient que cette entité est un centre culturel, pas une salle de sport, et ne travaille donc pas avec l’éducation physique ou les activités sportives.

Whatsapp
Besoin d'aide ?
Salut moi c'est Jonathan ! :)
Est-ce que je peux t'aider ?